Droit sur ses coussinets

Anesthésie pour galgos

Cette information a été reprise sur http://www.levriers-sans-frontieres.com/

Ci-dessous, nous vous présentons un protocole d’anesthésie que nous considérons comme extrêmement fiable, avec une sédation légère suivie d’une rapide récupération. Nous procédons à une fonction cardio-vasculaire normale.

PRE ANESTHESIE : (au choix) :

A – 1 mg d’Acepromacina 20-30 minutes avant la sédation (les galgos souffrant d’épilepsie ou très âgés reçoivent du Butorfanol 0.2 mg/kg IM à la place.

B – Medetomidina (0.010-0.015 mg/kg) + Butorfarnol (0.2 mg/kg) dans la même seringue IM. Si le rythme cardiaque tombe à plus de 30 %, administrer de l’atropine.

On peut utiliser de l’Atipazemol pour contre balancer l’effet de la Medetomidina.

SEDATION (au choix)

NE PAS ADMINISTRER DU PENTOTAL, étant donné que de nombreux galgos requièrent des doses élevées pour être anesthésiés correctement, cela aurait pour effet d’augmenter les risques de la procédure.

A – Diazepam (0.25 mg/kg) et Ketamina (5 mg/kg), IV. Nous administrons cette combinaison dans la même seringue, généralement lorsque nous utilisons de l’Acepromacina ou du Butorfanol comme pré-anesthésiques.

B – Propofol (1-3 mg/kg) IV. Nous utilisons cette sédation quand nous administrons la Medetomidina/Butorfanol en combiné comme pré-anesthésie.

ENTRETIEN

Halotano ou Isofluorano : l’Isofluorano est préférable pour les animaux dans un état critique ou pour les interventions longues.

Durant l’anesthésie, il est important d’administrer des fluides par intraveineuse. L’Atropine ou le Glicopirrolato ne sont pas nécessaires, à moins que le rythme cardiaque ne diminue ou qu’il y ait une intense salivation.

Paramètres sanguins normaux :

Les valeurs normales de l’hémogramme, chez le galgo, diffèrent légèrement.

Les indices « eritrocitarios »sont en général 10 % supérieurs à la normale.

La numération des leucocytes, plaquettes et protéines sont, au contraire, plus bas que la normale. Il faut donc interpréter ces valeurs avec prudence.

Chez les lévriers, les thiobarbituriques ne peuvent pas être utilisés comme agents anesthésiques à action ultra courte car les périodes d’anesthésie et de réveil sont prolongées. Dans une étude, les lévriers nécessitaient entre 45 minutes et 8 heures pour se remettre de la dose de thiopental administrée. Les chiens croisés réussissent à se lever et se déplacer entre 1 et 2 heures après administration.

Il semblerait que les lévriers se réveillent d’une anesthésie aux thiobarbituriques en un laps de temps semblable aux chiens croisés, mais que ceux-ci restent plusieurs heures dans un état semi-comateux caractérisé par du pédalage, des débattements et des hurlements.

L’effet prolongé des thiobarbituriques a été attribué au faible taux de gras corporel chez les lévriers. Ceux-ci possèdent 16 % de leur poids corporel sous forme de gras, comparativement à 35 % chez des chiens croisés de poids semblable.

Les thiobarbituriques dépendent de leur relocalisation dans les tissus adipeux pour produire un effet de courte durée. Chez le lévrier, les concentrations sériques demeurent plus élevées pendant la période de réveil que chez les autres races de chiens.

De plus, il est suspecté que les lévriers métabolisent les thiobarbituriques moins rapidement au niveau du foie que les autres races de chiens.

Dans une étude, le temps d’élimination du thiopental chez les lévriers, suite à une induction des enzymes hépatiques par du phénobarbital, devenait comparable à celui des autres races.

Jusqu’à ce jour, il a été démontré que les lévriers réagissaient différemment seulement aux thiobarbituriques et que les réponses anesthésiques aux oxybarbituriques restent semblables à celles des autres races. Une étude a démontré que le taux de protéines totales plasmatiques, nécessaires pour lier les barbituriques, était plus bas chez les lévriers.

Le propofol est considéré comme étant un agent d’induction et d’anesthésie sécuritaire chez les lévriers. Leur réveil est beaucoup plus rapide avec le propofol qu’avec les thiobarbituriques. Dans une étude faite à l’Université du Michigan par le Dr Quandt, le propofol utilisé comme agent d’induction avait produit une apnée transitoire chez 5 des 10 lévriers, de l’hypoxémie transitoire, de la bradicardie simusale, de l’arythmie sinusale et d’ l’hypotension. L’induction s’était produite en douceur et le réveil était rapide et sans plainte. Dans cette même étude, le Dr Quandt a utilisé une combinaison acépromazine/kétamine/diazépam pour l’induction. De la tachycardie sinusale et une hypertension transitoire suivie d’hypotension ont été notées.

L’induction et le réveil ont été satisfaisants mais les résultats obtenus avec le propofol ont été jugés supérieurs. Lors d’une comparaison entre les effets du diazépam/Kétamine et du midazolam/kétamine comme agents d’induction chez les lévriers, la seule différence significative était le temps d’intubation qui était beaucoup plus court avec la combinaison midazolam/kétamine.

Lors d’anesthésie chez les lévriers, les protocoles permettant un réveil rapide et en douceur sont visés pour éviter les blessures au moment du réveil. Cette race de chien est prédisposée aux problèmes d’hypotension lors d’anesthésie. L’administration de fluides intraveineux lors de chirurgie est alors toujours recommandée. Les lévriers sont aussi prédisposés à l’hypothermie (faible taux de gras, poils très court, grande surface par rapport au poids) qui peut prolonger l’anesthésie et causer une dépression du système cardio-respiratoire.

Bibliographie

[PDF] Anesthesia For Your Greyhound- Is There One Right Way
[PDF] GREYHOUND ANESTHESIA Suzanne Stack, DVM
Total Intravenous Anesthesia in Greyhounds: Pharmacokinetics of …
[PDF] Choices in Greyhound Anesthesia
GPA Minnesota – Greyhound Anesthesia Instructions
Grassmere Animal Hospital – Greyhound Anesthesia
Idiosyncrasies in greyhounds that can affect their medical care
[PDF] Facts Concerning Greyhounds and Anesthetic Protocols

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s